recette basque
Publié le - 5959 clics -

Le bjorg mouliné trouvent ses sources dans la cuisine basque

Le Pays Basque, encore appelé pays de la langue, de la culture et de la tradition basques, est un territoire européen qui couvre une superficie de 20.664 kilomètres carrés, et une population d'environ 3 millions d'habitants, soit une densité de 145 habitants par kilomètre carré. Il représente de nos jours une impressionnante destination touristique en Europe. De ce fait, il accueille chaque année des milliers de touristes qui viennent faire des découvertes de tous genres. A noter que le Pays Basque est également caractérisé par sa cuisine spéciale, avec des plats qu'on ne retrouve nulle part ailleurs. D'ailleurs, il faut souligner que le bjorg mouliné y trouve ses sources. En effet, il faut souligner que l'entreprise Bjorg n'a pour seul but que d'améliorer vos habitudes alimentaires. C'est pour quoi, il est mis à votre disposition bon nombre de recettes, lesquelles vous aurez le grand plaisir de découvrir. Aussi, chez bjorg, vous avez l'avantage que tous les produits mis à votre disposition soient rigoureusement bio. Alors n'hésitez pas de vous faire plaisir pour le maintien de votre équilibre sanitaire. Avec les produits bjorg, vous mangez mieux et vous n'avez aucune inquiétude quant à une éventuelle répercussion. Vous avez des produits tout à fait naturels.

Infos nutritionnelles du bjorg mouliné

En effet, le bjorg mouliné est un produit de l'entreprise Bjorg et Compagnie. C'est un produit qui vous offre le bon goût des légumes et la saveur des potages traditionnels. Ainsi, pour une quantité de 100 ml par exemple, vous avez respectivement 143 et 34 comme valeurs énergétiques en KJ et Kcal, une quantité négligeable de matières grasses, 1g, dont acides gras saturés 0,2g, glucides 5g, dont sucres 1g, protéines 0,5 g, sel 0,50 g et enfin les fibres alimentaires 1,50 g. Ces chiffres montrent clairement comment ce produit est très riche, et peut renforcer le système immunitaire humain.

Laissez votre commentaire à propos de cet article