recette basque
Publié le - 838 clics -

Histoire du piment d'Espelette

Le piment d'Espelette est l'un des piments les plus connus et les plus appréciés au monde. Son goût doux et poivré est très apprécié de ses consommateurs. En Europe, ce piment unique au monde a obtenu une appellation d'origine contrôlée (AOC) et une appellation d'origine protégée (AOP).Mais, ce piment n'est pas originaire du Vieux continent. Il y a été apporté par des explorateurs. Voici donc son histoire.

Un piment venu tout droit d’Amérique

Le piment d’Espelette est une merveille qui nous vient du nouveau monde. En effet, c'est l'explorateur espagnol Juan Sebastian Elcano qui, après l'un de ses nombreux voyages, revint sur le vieux continent avec ce piment récolté en Amérique du Sud. On date notamment son introduction en Europe au XVIe siècle. Le piment est une plante originaire d'Amérique latine. Les explorateurs espagnols et notamment portugais sont les responsables de son expansion un peu partout dans le monde. C'est d'abord en Afrique puis dans les Indes que les explorateurs ont introduit les différentes variétés de ces plantes. Une variété a trouvé ses marques au Pays Basque à cause de son climat et sa géographie propices : c'est le piment d'Espelette. Cette variété a été très vite adoptée par les paysans de la région qui en ont fait la culture phare du coin. En outre, ce piment a été au départ utilisé pour ses vertus médicales. Il est réputé être un stimulant efficace et était utilisé comme analgésique par les populations locales.

Une épice particulière au goût de la région

Le piment basque tire son nom de la commune d'Espelette. Depuis son implantation dans la région, il est l'une des épices, si ce n'est l'épice la plus utilisée dans la région. En effet, ce piment à la particularité d'être très doux. Sur l'échelle de Scoville, ce piment récolte de la note de 4. Il est donc moins fort que le poivre. C'est d'ailleurs cette qualité qui fait sa réputation dans la région. Les habitants de la région utilisent donc ce piment à la place du poivre, car il est plus doux et surtout beaucoup plus parfumé. Ses qualités, il le doit à sa culture particulière qui se fait presque exclusivement à la main. Les piments sont cueillis à maturité puis mis à sécher dans les 48 heures qui suivent. Séché au soleil pendant des jours, ce piment peut alors dégager tout son arôme et tout son goût. On le retrouve dans presque toutes les recettes basques, de la piperade à l'axoa en passant par le chocolat et même les glaces. Il est venu soit en poudre, soit entier ou soit en compote.

 

Laissez votre commentaire à propos de cet article